Dire, Faire, de Octavio Paz

Entre ce que je vois et dis,
Entre ce que je dis et tais,
Entre ce que je tais et rêve,
Entre ce que je rêve et oublie
La poésie.
Se glisse entre le oui et le non :
elle dit
ce que je tais,
elle rêve
ce que j'oublie.
Ce n'est pas un dire :
c'est un faire.
C'est un faire
qui est un dire.
La poésie se dit et s'entend :
elle est réelle.
Et à peine je dis
elle est réelle
qu'elle se dissipe.
Plus réelle ainsi ?
Idée palpable,
mot
impalpable :
la poésie
va et vient
entre ce qui est
et ce qui n'est pas.
Elle tisse des reflets
et les détisse.
La poésie
sème des yeux sur les pages.
Les yeux parlent
les mots regardent
les regards pensent.
Entendre
les pensées
voir ce que nous disons
toucher
le corps
de l'idée.
Les yeux
se ferment
Les mots s'ouvrent.

(Trad: Colette)