Ryôkan no yume dans Les 99 haïku de Ryôkan

ゆめさめて
聞くは蛙の
遠音かな

yume samete
kiku wa kawazu no
tône kana

Sortant de mes rêves
le coassement lointain
des grenouilles vertes

-

鴬に
ゆめさまされし
朝げかな

uguisu ni
yumesama
samareshi
asage kana

Ah ! Le rossignol
Son chant m’a sorti d’un rêve -
le riz du matin

-

あけ窓の
むかしをしのぶ
すぐれ夢

ake mado no
mukashi
o shinobu
sugure yume

La fenêtre ouverte
tout
le passé me revient-
bien mieux qu’un rêve